Analyse des comportements d’autrui

par Hana
comportements d’autrui

Chaque comportement de tout être vivant est observable et analysable. En revanche, l’analyse se penche surtout sur la compréhension approfondie de l’être humain. En effet, c’est une méthode basant sur les comportements observables des individus. A ce propos, par le biais de l’analyse transactionnelle, nombreux sont les avantages reçus au niveau de la communication. De ce fait, cet outil peut aider à démêler divers types de problèmes liés aux rapports avec soi et les autres.

Différentes sortes de jeux de manipulation

Afin de comprendre et d’analyser les comportements d’autrui, une méthode est mise en œuvre. En effet, elle fondée sur une théorie et une forme de psychothérapie. A ce titre, cette méthode propose d’étudier le psychisme des personnes en analysant la relation sociale. Dans la vie de tous les jours, toute personne est concernée par les jeux manipulations. Ces derniers font partie des croyances transmises dans le milieu familial, sociétal et culturel.

Quelle que soit l’intensité et la fréquence d’un comportement, il est important de savoir repérer les différentes sortes de jeux. En effet, c’est une manœuvre afin d’orienter la conduite de quelqu’un dans le sens qu’on désire sans qu’il s’en rend compte. De ce fait, il existe trois types de manipulateurs, notamment le persécuteur, la victime et le sauveur. Le premier concerne l’agressivité, la victime indique l’impuissance et le dernier voulant protéger en tirant sa victime vers le bas.

La manière de sortir du jeu

En effet, en analysant les différentes sortes de jeux, chaque personne est confrontée à une situation conflictuelle. A ce propos, il est nécessaire de savoir sortir de la manipulation. Ainsi, il est primordial de penser aux systèmes de valeurs en faisant du recul pour réfléchir. Cette prise de conscience profite d’un moment de tranquillité pour permettre de prendre une posture positive. En somme, l’objectif est d’apprendre à faire la sourde oreille sur le comportement du manipulateur.

Facebook Comments