Accueil » Audiomètre : pour une meilleure évaluation auditive

Audiomètre : pour une meilleure évaluation auditive

par Prisca
224 vues
Audiomètre

L’audiomètre est couramment utilisé par les audiologistes, les médecins ORL (oto-rhino-laryngologistes) et d’autres professionnels de la santé pour effectuer des tests auditifs et diagnostiquer les troubles de l’audition. Cet article vous en dit plus.

Comment fonctionne un audiomètre ?

L’Audiomètre émet des sons de différentes fréquences et intensités, et mesure la capacité d’une personne à les entendre. Ce dispositif médical est équipé de casques ou d’écouteurs pour délivrer les stimuli sonores à l’oreille du patient. Certains audiomètres sont également dotés de vibreurs osseux qui transmettent les sons directement à l’os derrière l’oreille pour évaluer la conduction osseuse.

Quels sont les types d’audio mètres qui existent ?

Il existe différents types d’audiomètres, notamment les audiomètres diagnostiques et les audiomètres de dépistage. Les premiers sont plus complets et permettent une évaluation détaillée de l’audition. Quant aux audiomètres de dépistage, comme leur nom l’indique, ils sont plus rapides et utilisés pour des évaluations rapides de dépistage.

Quels sont les tests à réaliser avec un audiomètre ?

Les tests audiologiques ou audiométriques couramment effectués avec un audiomètre comprennent :

  • L’audiogramme tonal : le patient est invité à signaler lorsqu’il entend des tons purs de différentes fréquences et intensités ;
  • L’audiogramme vocal : le patient écoute et répète des mots ou des phrases à différentes intensités pour évaluer la compréhension de la parole ;
  • La mesure de l’impédance : des tests tels que la tympanométrie et les réflexes stapédiens sont réalisés pour évaluer la mobilité du tympan et la réponse réflexe de l’oreille ;
  • L’audiogramme en champ libre : l’individu est évalué dans un environnement plus naturel. Cela permet de stimuler des situations d’écoute réelles.

Interprétation des résultats : comment ça marche ?

Les résultats des tests audiologiques sont généralement représentés sous forme d’audiogrammes, qui sont des graphiques indiquant les seuils d’audition du patient pour différentes fréquences. Les audiologistes interprètent ces résultats pour évaluer le niveau de perte auditive, son type (conduction, perception ou mixte) et son degré de sévérité.

Utilisations de l’audiomètre

Ce dispositif médical est utilisé pour diagnostiquer divers troubles de l’audition, tels que la perte auditive, l’otosclérose, les acouphènes, les troubles du système auditif central, etc. Il est également utilisé pour évaluer les besoins en prothèses auditives et ajuster leurs réglages en fonction des besoins individuels.

Quelles sont les mesures de prévention ?

L’audiomètre est également utilisé dans le cadre de mesures de prévention, notamment pour effectuer des dépistages auditifs dans les écoles, les lieux de travail bruyants ou les programmes de santé publique.

Il est important de noter que l’utilisation de l’audiomètre nécessite une formation appropriée et des compétences spécialisées. En plus de cela, les tests auditifs doivent être interprétés par des professionnels de la santé qualifiés, tels que des audiologistes ou des médecins ORL. Cela permet d’obtenir un diagnostic précis et d’élaborer un plan de traitement approprié.

Pour conclure, l’audiomètre est un instrument utilisé pour évaluer l’audition d’une personne. Il permet d’effectuer des tests auditifs pour diagnostiquer les troubles de l’audition, d’interpréter les résultats des tests et d’aider à la gestion des problèmes auditifs. Les audiologistes et les médecins ORL utilisent l’audiomètre pour évaluer la capacité auditive des patients et déterminer les besoins en matière de traitement et de réhabilitation.

Facebook Comments

Postes connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité & cookies